InFOs psyEN nov. 2020

Communiqué sur le rapport de la Cour des comptes préconisant le détachement des psychologues de l’Education nationale aux ARS (Agences régionales de santé) :

Extraits des CHSCT-MEN 2 et 7 juillet :

Livret spécial 8 pages sur les psyEN-EDA (ex-psychologues scolaires) :

Informations sur le mouvement inter-départemental des psyEN-EDA (en intégration) :

Guide 2021 SNFOLC des mutations inter-départementales 2nd degré

CAPD 29 juin 2018 : Promotion Hors classe

Sur 713 promouvables, la DSDEN a établi une liste principale de 93 promus, et une liste complémentaire avec seulement 2 collègues.

Le SNUDI F.O. Manche soupçonne une baisse du nombre de promus : avec 13,04% de promus seulement (13.32% avec la liste complémentaire), le département de la Manche serait loin du taux de 14,50% qui circule officieusement, qui correspondrait à 103 promus !

L’IA-DASEN ne veut pas modifier les avis donnés par les IEN, il avance la méthode des quotas et un équilibre entre les circonscriptions. Nous n’avons pas d’information sur la nature de cet équilibre entre les circonscriptions. Pourtant, le SNUDI F.O. Manche a appris que des IEN d’autres départements ont annoncé que certains avis seraient revus l’an prochain. Pour le SNUDI F.O. Manche, c’est la preuve que du côté de l’inspection, on prend conscience d’erreurs d’appréciation et du caractère injuste de l’avis indélébile dans le cadre de la réforme PPCR. A ce sujet, le SNUDI F.O. rappelle que pour le passage à la Classe exceptionnelle, les avis sont renouvelés chaque année ! Pourquoi une telle inégalité de traitement entre promouvables à la HC et promouvables à la CE ?

L’IA-DASEN nie toujours que les instituteurs-trices sont lésés par le barème PPCR : pourtant, avec les mêmes missions, en occupant les mêmes postes, on ne tient compte que de l’ancienneté dans le corps de PE et pas de l’ancienneté de service : en cas d’égalité de barème, d’anciens instits passent après des PE plus jeunes !